Partagez | 
 

 The Unforgettable Fire l'album

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité





MessageSujet: The Unforgettable Fire l'album   Ven 26 Aoû 2011, 22:06

CONTEXTE

U2 vient de produire et d'enregistrer ses 3 premiers albums avec le producteur Steve Lillywhite et plutot que de créer le "fils de War", ils cherchent plutot l'expérimentation. Les deux, Lillywhite et le groupe, ont convenu qu'il était temps pour un changement de producteur et de ne pas "répêter la même formule".

Le groupe a tout d'abord envisagé de travailler avec Jimmy Lovine pour ce nouvel album mais ils trouvent que les 1eres idées musicales sont un peu trop "européènnes" pour un producteur américain.
Cela entraine la 1ere collaboration avec Brian Eno et Daniel Lanois.

Par rapport à leur 3 premiers albums, The Unforgettable Fire repésente un grand pas dans la carrière de U2. Brian Eno et Daniel Lanois, leurs nouveaux producteurs, les obligent à faire abstraction de la tendance musicale du moment pour qu'ils puissent trouver une approche plus individuelle et plus subtile à leurs chansons.

Le 1 mai 1984, U2 et Brian Eno, accompagné de Daniel Lanois, entrent au slane Castle pour 3 mois d'enregistrement dans une salle de bal désaffectée et finissent l'enregistrement au studio Windmill Lane en aout 1984.

Sortie le 1 octobre 1984 (12ème aux USA à sa sortie)


L'ALBUM

1er album de U2 à avoir une véritable cohérence sonore, une ambiance particulière. Brian Eno a tourné U2 vers un son different, plus héroîque, des tempos parfois ralenti et de longues plages instrumentales et improvisées. Des titres "élèctroniques" tel que Pride(In the Name Of Love) ou le funk WIRE sont toutefois plus conformes aux albums antérieurs. Selon les propres dires de Larry Mullen Jr, Brian Eno et son fidèle colaborateur Daniel Lanois furent les 1ers à véritablement s'interresser à la section rythmique du groupe (tandis que Steve Lillywhite mettait l'accent sur les voix et la guitare)

Cette 1ere collaboration fut particulièrement appréciée de part et d'autre malgré les réticences initiales de la maison de disque ISLAND

Eno lui même avait décider de ne pas retravailler avec un groupe de rock. L'expérience fut ainsi reconduite à de nombreuses reprises au cours de la carrière de U2, notamment 3 ans plus tard avec la parution du mythique The Joshua Tree.

C'est un album beaucoup plus atmosphérique que le précedent WAR. The Unforgettable Fire est, à cette époque, le changement de direction le plus spéctaculaire du groupe. Il possède un son riche et orchestré. sous la direction de Lanois, Larry à la batterie devient plus lache, plus funcky et plus subtile, et la basse d'Adam est devenue plus subliminale.

Par ailleurs, l'album introduit un thème nouveau dans l'écriture de Bono, c'est son sentiment de fascination-répulsion envers les Etats-Unis. The Unforgettable Fire est ainsi considéré comme le 1er album américain du groupe. L'Amérique est très présente (Pride; MLK; Elvis Presley and América; 4th for July; Indian Summer Sky)


LES TITRES

*A Sort Of Homecoming
Bono étant devenu un lecteur boulimique, Bill Graham de HOT PRESS, lui avait offert un recueil de poèmes de Paul Celan, poète juif d'origine germano-romaine.
"La poésie est un retour au pays" écrivait Celan. Pour Bono, toujours loin de chez lui, toujours sur la route, cette phrase prends un sens personnel. elle inspira une méditation qui semble rassembler en une reverie impressionniste, les obsessions familières de Bono. Cette méditation est écrite dans un style langoureux, cinématographique, la caméra capturant des images brèves qui se fondent les unes dans les autres
"She wil die and live again tonight" ( Elle va mourir et ressuciter ce soir), a cette phrase se mèle sexe et spiritualité, une allusion évidente à la petite mort et à la résurrection.





*PRIDE (In The Name Of Love)
A la base, Bono travaillait à quelque chose sur Ronald Reagan. Il comptait lui donner le titre de Pride, pensant à cet orgueil d'avant la chute, ou encore à cet orgueil démesuré qui fut la caractéristique de la politique étrangère américaine pendant l'ère Reagan. Mais cela ne conduisait nulle part
Alors Bono cheangat de direction. Le groupe était allé au musée de la paix et avait été impréssionné par l'exposition consacrée à Martin Luther King, héros de l'émancipation pacifique des noirs américain, assassiné lors qu'il apparaissait au balcon d'un hôtel de Memphis, le 4 avril 1968.
S'inspirant de la fierté que Martin Luther King avait su insuffler aux noirs américains, Bono sentit qu'il y avait matière à une tout autre chanson.



*WIRE
Bono avait conscience que Dublin commençait à etre envahi par la drogue. Il avait quelques amis concernés. Il voulait écrire une chanson qui montrait sa propre ambivalence vis-à-vis de la drogue. Je suis sans doute le genre de gars qui pourrait devenir accro admet Bono. C'est ce qu'il voulait faire passer dans son texte.



*The Unforgettable Fire
Titre aussi de l'album dont l'explication sera donnée à la fin du sujet et qui explique ce qui marqua Bono et qui lui donna l'idée d'écrire les paroles.
Bono pensat tout d'abord à The Unforgettable Fire pour le titre de l'album. Il pensa de suite que ce titre était trop bon pour ne pas en faire une chanson même si les paroles qu'il écrivaient n'avaient aucun rapport avec l'origine du titre.
De son coté The Edge avait composé auparavant un morceau au piano mais ne savait pas cer que Bono et lui pouvaient en faire vocalement. ils le travaillèrent tous les deux avec Bono à la basse et ont pratiquement écrit la chanson chez Bono. Après, la chanson fut arrangée en studio avec Adam et Larry.
Bono souffrait de l'angoisse de la page blanche, pour lui au début les paroles ne sont que des ébauches. Mais certaines sont pourtant plus abouties que d'autres et la ce fût le cas.
Cette chanson représente un carnet de voyage bourré d'émotion, d'images nostalgiques. C'est une chanson d'amour qui rejoint a Sort Of Homecoming. Elle est cependant imprégné d'une intuition profonde qui semble annoncer la fin d'une relation.

love

*Promenade
Influencé par la musique de Van Morrisson, Bono s'en inspira beaucoup pour écrire. Dans Promenade, cette influence est claire.
après une tournée explosive et controversée que fut WAR, Bono avait évoqué le besoin pour U2 de se reinventer, de passer à d'autres domaines. Il avait également évoquer la nécessité de montrer une plus grande sensibilité, d'absorber diverses atmosphères;
Promenade est le 3eme morceau de The Unforgettable Fire qui correspond à cette description. Cette chanson est imprégnée d'une intimité qui convient parfaitement à une chanson qui évoquent des expériences
personnelles.
Bono et Ali venaient d'emménager à Bray, station balnéaire au sud du comté de Dublin. Ils vivaient dans la tour Mortello que Bono avait aménagé, un escalier en colimaçon menait à la chambre avec une verrière qui offrait une magnifique vue pendant la nuit. Cela donnait aussi sur le Carliste Grounds, terrain sur lequel les Bray Wanderers jouaient au foot ainsi qu'une promenade bordée de salles de billards, restaurants, cafétérais et hotels.
Tout ce décor est évoqué par touche dans Promenade mais c'est aussi une chanson d'amour, un hymne à la dimension spirituelle du désir sexuel "Turn me around tonight/Up the spiral staircase/To the higher ground" (Retourne moi cette nuit/fais moi gravir l'escalier en colimaçon/vers les hautes sphères)




*4th of July
Ce titre a commencé par un riff de basse d'Adam que The Edge a completé lors d'une pause aux studios de Windmill Lane sans s'apercevoir que Brian Eno les écoutait dans la pièce à coté. Eno les enregistre et il avait déjà les accord prèts . Il les a appliqué à la guitare et après enregistra le tout. C'etait vraiment du live




*Bad
Elle commença par une improvisation de The Edge, les autres le regoignant après. il y a eu quelques rajouts mais c'est presque du live.
Bono, dans cette chanson, s'adresse à un accro à l'heroîne "If i could" (si je pouvais) "Yes I would/If I could, I would let it go/Surrender ,Disclocate" (oui je le ferais/Si je pouvais, Je m'abandonnerais/Je me rendrais, me disloquerais)
Un aveu à sa propre vulnérabilité façe à la tentation que représente les drogues telles que l'héroîne

love

*Indian Summer Sky
Bono écrivait une ébauche de ce titre lors d'un passage à New-york. Dans cette ébauche, il y évoquait le désir de s'échapper d'une ville pour aller dans un endroit dégagé.
L'un des ami de Bono avait passé quelques jours à Toronto. il était dérouté par cette ville à la foir "cool" et "brillante". Il y avait eu de nombreux massacres d'Indien dans cette région expliqua Bono et d'une certaine façon, ces esprits troublés se trouvaient encore la. C'est ce que Bono a essayer de faire passer dans cette chanson. Sensation d'esprit prisonnier dans une jungle de béton



*Elvis Presley And América
Daniel Lanois et Brian Eno tentèrent , un jour d'experimentation, de ralentir l'accompagnement de Sort Of Homecoming et firent écouter le résultat à Bono. Sans rien lui dire, Eno encouragea Bono à se lancer dans une improvisation. Bono se lança dans les paroles d'Elvis qui étaient en partie inspirée d'une réaction qu'il avait eu en lisant le livre d'Alfred Goldman qui faisait d'Elvis l'archetype de l'idiot du Rock and roll. Une fois fini, Eno décida que le tout était nickel pour être enregistré et figurer sur l'album.




*MLK
Titre inspiré par Martin Luther King comme son nom l'indique. Ce dernier devient le heros de The Unforgettable Fire, l'homme dont le souvenir était évoqué à la fin pour calmer les angoisses dont l'album était truffé. angoisse qui avait envahi le groupe au fur et à mesure de l'enregistrement.
Le groupe voulait achever l'album avec un chant religieux. MLK fut ce spiritual. C'est une berçeuse, une chanson de réconfort et de réconciliation, une chanson d'espoir.




THE UNFORGETTABLE FIRE (Signification)

Le groupe a été inspiré pour le titre par une exposition de peintures et de dessins japonais au musée pour la paix de Chicago. Exposition sur les survivants des deux bombes atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki.

ANECDOCTE

The Unforgettable fire était l'un des 10 albums préférés du trompettiste de jazz Miles Davis qui l'a avoué peut de temps avant de mourir en 1991, enfin d'après Bono langue

BOOTLEG proposé pour L'album "The unfogettable fire" , U2 live from Nantes (1984), live issue du "Unforgettable fire tour" voir en bas de topic :;):


Dernière édition par Nanou le Dim 28 Aoû 2011, 19:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   Ven 26 Aoû 2011, 22:07

Si faute Mr L'admi, tu corriges steuplé car la je vois plus rien mur
Revenir en haut Aller en bas
Mythou
October addict



Ma fan attitude
Moi et U2:
Messages : 5771
Date d'inscription : 11/08/2011



MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   Dim 28 Aoû 2011, 12:53

Merci beaucoup Nanou, c'est clair, bien écris, j'ai adoré Smile
Revenir en haut Aller en bas
Gixxer
Admin zen



Ma fan attitude
Moi et U2:
Messages : 4244
Date d'inscription : 02/08/2011
Localisation : Stanger in a strange land



MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   Sam 03 Sep 2011, 11:14

merci encore nanou pour ton travail, des que je trouve un moyen de relier ton topic et le bootleg je le fait :;):

edit: j'ai rajouté le live dans ton post nanou , j'ai pas encore trouvé le moyen de préciser le post précisément mais quand j'aurais trouvé je ferais la modif

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité





MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   Jeu 19 Avr 2012, 11:26

Revenir en haut Aller en bas
saibe
bootleg man



Ma fan attitude
Moi et U2:
Messages : 5932
Date d'inscription : 21/09/2011
Age : 42



MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   Jeu 19 Avr 2012, 11:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: The Unforgettable Fire l'album   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Unforgettable Fire l'album

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
U2 Electrical  :: U2 :: -